top of page
Rechercher
  • marievertic

Le mental influence le souffle. Qu'en est-il de l'influence du souffle sur le mental ?

Si le mental influence le souffle, la réciproque est vraie également. Le souffle influence le mental.


Ce postulat m'a été inspiré par Michel Lyonnet du Moutier lors de son passage dans l'émission "Le mag qui vous fait du bien".


Indubitablement, lorsque vous êtes en proie aux émotions, votre souffle se fait court, rapide, saccadé... Lorsque vous êtes calme, le souffle est calme.


Et si vous pouviez à l'inverse influencer votre mental par le souffle : prendre le contrôle de votre souffle pour prendre le contrôle de votre mental, du flux des pensées incessantes et des émotions négatives.


Vous vous offrez non seulement une pause en diminuant ce flux des pensées mais vous vous offrez également la possibilité de réagir différemment aux événements, de vous emplir de positif, de vous mettre en action. Si le mental est maîtrisé, voire absent pour pouvoir vous sentir apaisé, il n'en reste pas moins que l'énergie vitale est, quant à elle, décuplée.


En somme, agir sur le physique pour agir sur le psychisme ; aller à la conquête de son corps pour aller à la conquête de son esprit.


Associer la maîtrise du souffle aux intentions thérapeutiques via la sophrologie permet le lâcher prise, la mise en action, le renforcement des capacités, l'accroissement de la confiance en soi.


Il s'agit d'atteindre l'équilibre entre les émotions, les pensées et le corps.




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page